Banque pour SARL : Comment choisir ?

En vertu de la loi, une société à responsabilité limitée (SARL) doit ouvrir un compte bancaire dédié à son activité dès sa création. Mais choisir une banque ne constitue pas forcément une évidence vu le nombre d’établissements existant sur le marché. Alors, faudrait-il privilégier une banque traditionnelle ou opter pour une banque mobile ou en ligne ? Quels paramètres doivent être pris en compte pour le choix d’une banque pour une SARL ? Les détails dans cet article.

Ouverture d’un compte bancaire professionnel : une obligation pour une SARL

Au même titre que les autres sociétés commerciales à capital, une SARL se trouve aussi dans l’obligation de posséder un compte bancaire professionnel. Tout d’abord, ce dernier permet d’effectuer la libération et le dépôt du capital social de l’entreprise. Les fonds y resteront bloqués jusqu’à ce que la SARL soit inscrite au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au Répertoire des métiers (RM) selon son activité. À l’issue de ces opérations, un certificat de dépôt de capital sera délivré. Il s’agit d’un document indispensable pour l’immatriculation auprès du guichet des formalités des entreprises.

Une fois la SARL immatriculée, les fondateurs doivent présenter l’extrait K-bis et les statuts définitifs de la société à la banque. Celle-ci se chargera ensuite de débloquer les fonds et de les virer sur un compte courant ouvert au nom de la société. Toutes ces étapes réalisées, la SARL peut démarrer son activité.

Par ailleurs, le compte bancaire professionnel simplifie aussi la gestion quotidienne de la trésorerie tout en facilitant les transactions avec les partenaires (clients, fournisseurs, etc.). Mais surtout, il permet de séparer les opérations privées de celles professionnelles et donne accès à des services spécifiquement adaptés aux besoins de la SARL.

A lire aussi :   Interdit bancaire ou fiché banque de France : Comment ouvrir un compte pro ?

Les différents types d’établissements bancaires pour une SARL

En principe, la banque choisie doit faire office d’un partenaire de la SARL sur le long terme. Elle l’accompagnera dans son développement. C’est pourquoi la sélection doit être mûrement réfléchie. En ce sens, avant de sauter le pas vers la création d’un compte pro, il convient d’abord de bien comprendre les caractéristiques (forces et faiblesses) propres à chaque type d’établissements bancaires.

Les banques traditionnelles

Depuis toujours, les banques traditionnelles constituent une solution de choix pour les créateurs d’entreprises qui souhaitent ouvrir un compte professionnel. Cela s’explique par le nombre d’avantages qu’elles confèrent, pour ne citer que leurs offres et services complets, adaptés aux besoins de tous types de sociétés, dont la SARL. Ceux-ci concernent notamment les encaissements, les paiements, les virements internationaux, les placements, l’épargne, etc. De plus, les banques classiques permettent de bénéficier de l’accompagnement personnalisé d’un conseiller clientèle physique. Mais elles séduisent aussi les créateurs d’entreprises grâce à leur réputation ainsi que leurs longues années d’expérience. Ces éléments constituent un véritable gage de fiabilité pour les sociétés.

Par contre, les banques traditionnelles appliquent des tarifs assez élevés. À cela s’ajoute le manque de transparence des couts et de disponibilité des conseillers.

Les banques en ligne

Ces établissements bancaires attirent aujourd’hui de plus en plus de professionnels. Pour cause, ils proposent des démarches moins lourdes que ce soit au niveau de la souscription ou de la réalisation de diverses transactions. En outre, les banques en ligne permettent de profiter de :

  • Nombreuses fonctionnalités spécifiques : gestion simplifiée des notes de frais, logiciel de facturation, etc.
  • Tarifs accessibles et frais bancaires transparents
  • Une interface ergonomique et fonctionnelle
A lire aussi :   Dépôt de capital social : Quelles sont les options possibles ?

Toutefois, certaines enseignes bancaires en ligne ne proposent pas encore le dépôt d’espèces ou de chèques ainsi que le service de découvert autorisé. Aussi, elles sont encore peu nombreuses à s’adresser aux sociétés à responsabilité limitée.

Les néobanques

Qonto, Anytime, Shine, Manager. one… il existe plusieurs néobanques ou banques accessibles par mobile pour les SARL. Plus abordables que les banques traditionnelles, mais plus onéreux que celles en ligne, ces établissements garantissent :

  • Une procédure d’ouverture de compte pro simple et rapide
  • Une gestion administrative, bancaire et comptable facile
  • Un suivi en temps réel des transactions de la société
  • Une grande réactivité

En outre, les néobanques présentent également certaines limites. Entre autres, elles fournissent un éventail d’offres moins large, d’autant que ce sont des établissements de paiement et non de crédit.

Choisir une banque pour SARL : quels sont les critères ?

Quel que soit le type d’établissements bancaires sélectionné pour sa SARL, traditionnel, en ligne ou mobile, il faut analyser certains points essentiels avant d’entamer la procédure d’ouverture d’un compte pro. Les produits bancaires varient en effet d’une banque à une autre.

Les besoins et les attentes de la SARL

Selon leur taille et leur activité (commerciale, libérale, etc.), toutes les SARL ont des besoins bancaires différents. Ces derniers constituent un critère primordial permettant de choisir la banque la plus adaptée. Ainsi, il faut avant tout bien identifier les besoins actuels et futurs de l’entreprise. Logiquement, cela devrait conduire à la détermination de ce qu’elle attende de l’établissement bancaire en termes de services, de moyens de paiement et d’encaissement ou encore d’autres produits.

A lire aussi :   Banque pour association : Comment choisir ?

Les tarifications

Lors du choix d’une banque pour une SARL, il faut aussi porter une attention particulière sur les tarifications proposées. De fait, il n’est pas rare de constater que les frais appliqués (tenue de compte, commission de mouvements, cartes bancaires, etc.) par les enseignes présentent beaucoup d’écarts, pouvant même passer du simple au triple. Bien étudier cet aspect se révèle donc indispensable dans la mesure où il permet de trouver une banque qui offre un meilleur rapport qualité/prix. Dans ce cas, il convient de s’attarder sur la comparaison des différents établissements bancaires afin d’éviter les mauvaises surprises. À souligner qu’il est possible de recourir à un comparateur en ligne.

Les offres et services

Enfin, il importe d’analyser et de comparer les offres et les services proposés par les établissements bancaires. Effectivement, ils doivent répondre aux besoins de la SARL pour que le partenariat demeure fructueux. Généralement, selon leur type, les banques proposent presque les mêmes services aux professionnels. Mais certaines fournissent des services supplémentaires tels que le découvert, la demande de crédit, le terminal de paiement électronique, les cartes bancaires internationales, les virements à l’étranger, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *